• Histoire de l'hôtel

La Famiglia Ciana

Dal 1903

Je me plais à penser qu'Alberto Ciana, déjà hôtelier de tradition en Piémont, en 1903, eut l'idée de construire le Continental en regardant l'horizon à l'approche du soir et en se demandant ce qu'il pouvait y avoir de l'autre côté de cette ligne bien définie entre le ciel et la mer.
Que voyait-il ? On pourrait se le demander. L'avenir.

Il avait compris qu'un village de pêcheurs accessible uniquement par la mer comme S. Margherita, à proximité de Monte di Portofino et de son port naturel aurait un avenir dans le tourisme.
C'est ainsi qu'au sommet de ce promontoire directement sur la mer, a été construit cette belle bâtisse de style Liberty, entièrement exposée au sud avec un parc soigneusement entretenu entre chênes-lièges, palmiers et pins centenaires.

A cette époque, des invités illustres venaient passer l'hiver. Une partie de la famille Romanov avait séjourné au Continental entre 1919 et 1920, après avoir quitté la Russie, comme l'attestent certains documents que nous a remis en copie le Grand Duc Nicolas, un de nos clients réguliers.
La famille Wagner qui après avoir séjourné, envoyait une carte de remerciement pour l'hospitalité.
Et récemment, Fernanda Pivano qui pendant des années, jusqu'à quelques mois avant de nous quitter pour toujours, a séjourné longtemps dans notre hôtel, passant les nuits à écrire sa biographie.
Les guerres et les différentes difficultés n'ont pas entamé la force et la professionnalité de ceux qui géraient l'hôtel à cette époque.
Après avoir été réquisitionné pendant la Seconde Guerre mondiale, Cesare et Tilde Ciana en ont repris possession en 1947.
Aujourd'hui, Roberto Ciana avec son épouse Marina, ses enfants Marinella et Cesare dirigent cet hôtel vec la même professionnalisme, classe et élégance qu'autrefois.