• Le golfe du Tigullio

Santa Margherita Ligure

ET CES ENVIRONS

Les premiers établissements de la charmante ville remontent à l'époque romaine et datent du IIIe siècle.
Le nom antique était Pescino, dérivé de la pêche, l'activité la plus répandue parmi ses habitants.
Aujourd'hui encore, Santa Margherita vit une vie intense tout autour de son vieux port de pêche: occasions mondaines, fêtes, folklore, sports nautiques tels que la voile, la planche à voile, l'aviron et, last but not least, la pêche.

Il y a de nombreux bâtiments religieux, tels que la Basilique paroissiale de Santa Margherita d'Antioche, le sanctuaire de Notre-Dame de la Rose et l'Eglise paroissiale de San Giacomo di Corte, probablement la plus ancienne, qui surgit au-dessus d'une colline face au port de pêche dans une magnifique position, à côté du château du XVIe siècle et de la tour sarrazine.

Sur le sommet d'une colline se trouve une autre attraction pour les touristes : la villa Durazzo-Centurione, un monument baroque avec un luxuriant parc de palmiers et d'orties, ouvert au public.
Au-dessus de la route qui longe la "Côte des Dauphins", se trouve le complexe abbatial de la Cervara, avec une église et un monastère du XIVe siècle, entouré d'un parc et de jardins avec une riche végétation de macchia méditerranéenne.
Il est maintenant privé et loué pour des fêtes et des mariages.

Santa Margherita Ligure est un lieu où il semble que les vacances aient été inventées, attirant des visiteurs des quatre coins d'Italie, mais aussi des capitales internationales, avec une offre pour tous les goûts et les budgets, des plus exigeants et raffinés aux nombreuses familles avec enfants qui peuvent jouer sur les plages ou dans les jardins publics soignés.

La ville combine l'amour pour le vert, l'environnement, la nature avec la mondanité raffinée et l'héritage des lieux historiques à visiter.

Portofino ET LE PARC NATUREL ET MARIN

La "Perle du Tigullio", l'envoûtante et célèbre bourg de pêcheurs aux maisons hautes et multicolores, qui semble inchangé au fil des siècles, attire depuis toujours des touristes du monde entier. Borgus Delphini était le nom antique de ce lieu magique qui avait fasciné même Petrarca, qui dans son De Africa, l'a célébré avec sa mer, la splendeur de la végétation, l'Abbaye de San Fruttuoso et La Cervara.
Sa scénographie particulière a attiré l'attention et la passion de personnages tels que l'écrivain et voyageur marin Guy de Maupassant, le baron Mumm, Lord Carnavon, le célèbre collectionneur et égyptologue qui a financé des fouilles importantes comme la tombe de Toutankhamon.
Portofino, favori des souverains et des acteurs célèbres, dans les années 50 et 60 du siècle dernier, a vécu les fastes de la scénographie extraordinaire avec des stars comme Ava Gardner, Frank Sinatra, Rex Harrison qui possédait une villa sur la montagne, Callas, Onassis et des auteurs de niveau d'Ezra Pound qui a vécu à Rapallo, Hemingway, Truman Capote.
Il est encore aujourd'hui une destination préférée du grand monde international; de Madonna au plusier fois oscarisé Denzel Washington, des souverains comme le roi Juan Carlos de Bourbon, à la reine Rania de Jordanie, qui fréquente habituellement le bourg, et beaucoup d'autres.

Cinque Terre

Les villages de Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore sont facilement accessibles depuis Santa Margherita Ligure en train ou en bateau.
Découvertes et appréciées par des poètes anglais, elles ont conservé leur incroyable charme au fil des siècles.
Riomaggiore et Manarola sont reliées par un sentier, la "Via dell'Amore", facilement praticable creusé dans la roche en surplomb sur la mer.

Gênes

"Vous verrez une ville royale, adossée à une colline alpine, fière de ses hommes et de ses murs, dont l'aspect seul la désigne comme la reine de la mer" ainsi décrit Francesco Petrarca Gênes dans un compte de voyage de 1358.
Puissante république maritime, pendant de nombreux siècles le cœur du commerce maritime de la Méditerranée, Gênes est aujourd'hui une ville d'art et de culture, en plus d'être importante dans les commerces maritimes, qui a su redécouvrir son immense patrimoine artistique et culturel.

Camogli

Située dans une cuvette de la baie de Paradis, à l'extrémité occidentale du promontoire de Portofino.
C'est un village typique de pêcheurs.
Les maisons aux couleurs variées et collées les unes aux autres sont construites le long des pentes d'une élévation presque à pic sur la mer.

Paraggi

Magnifique lieu situé entre Santa Margherita Ligure et Portofino, parmi les plus exclusifs de la Riviera Ligure de Levante, avec l'anse et l'étendue d'eau parmi les plus appréciés et admirés du Golfe.
Dans cette petite anse, la Macchia Mediterranea se reflète dans ses eaux limpides.

San Fruttuoso

Nichée comme une perle dans une petite crique du promontoire de Monte di Portofino, accessible uniquement à pied ou en mer se trouve l'Abbaye de San Fruttuoso.
C'était un complexe monastique, bénédictin, de la famille Doria, avec une église romane du XIe siècle et un cloître associé, il possède également un bâtiment gothique du XIIIe siècle, où se trouvent les tombes des membres Doria.
Dans les eaux qui l'entourent, vous pourrez vous immerger et admirer la statue de "Cristo degli Abissi" posée sur les fonds de la baie le 29 août 1954.
L'Abbaye de San Fruttuoso ne peut être atteinte que par les sentiers accessibles à pied ou par voie maritime.

Chiavari

La ville est située sur la mer Ligurienne de la Riviera de Levante, à environ 20 km de Santa Margherita. Avec une importance historique remarquable, elle a des premiers établissements préromains datant du IIIe siècle avant JC. Après le Vème siècle, la ville, mentionnée sous le nom de Clavaro, est passée sous le contrôle de la république de Gênes avec une alliance ferme. Les consuls génois ont érigé les murs du centre historique en 1167 pour défendre la ville, encore visible et en bon état de conservation aujourd'hui. En 1243, Chiavari a été choisie comme siège du vicariat de la Riviera Orientale. Dans les siècles suivants, la ville a participé au commerce maritime génois et aux nouvelles activités artisanales. En 1656, elle a surmonté une peste violente. En 1797, elle a enregistré l'invasion de Napoléon Bonaparte, puis de nombreux événements historiques se sont succédés jusqu'en 1817, où elle est devenue chef-lieu. Au XIXe et XXe siècles, elle a connu de nombreuses émigrations, surtout vers l'Amérique du Sud, où de nombreuses familles d'origine de la ville résident encore aujourd'hui. La ville a donné naissance aux pères de Nino Bixio, Giuseppe Mazzini et Giuseppe Garibaldi, celui-ci est devenu citoyen de Chiavari après la cession de Nice à la France. Il possède une agréable promenade, souvent bondée de familles, d'enfants et de jeunes en vélo, et des plages remarquables avec de nombreux bars et restaurants, des lieux historiques. Ses arcades sont célèbres, parsemées de magasins, de pâtisseries, de bars et de boulangeries offrant une excellente focaccia et panissa. Les jours du célèbre marché aux antiquités, la ville est bondée de touristes et de visiteurs. Il possède un excellent musée avec une collection de peintures dans le Palazzo Rocca du XVIIème siècle, une villa avec un parc admirable.